World of Warcraft: Mists of Pandaria

Quatrième extension du leader des jeux massivement en ligne

  • Catégorie:

    MMORPG

  • Système d'exploitation:

    Windows 7 / Windows Vista / Windows XP / Windows 8

  • Langues:En Français
  • Licence:Version complète
  • Vote:
    7,3 (74)

Après plus de dix ans de bons et loyaux services, World of Warcraft revient avec sa quatrième extension : Mist of Pandaria. Après « Burning Crusade » en 2007, “Wrath of the Lich King” en hiver 2008 et “Cataclysm” en 2010 ; 2012 marque l’arrivée d’une nouvelle extension accompagnée de son lot de nouveautés. Retour sur les apports de cette mise à jour.

Mist of Pandaria nous propose d’explorer un continent jusqu’alors inconnu : la Pandarie. Domaine des Pandarens (sorte de « Kung Fu pandas »), la Pandarie explore plus en profondeur la philosophie asiatique déjà attribuée graphiquement aux Elfes de la Nuit. Si les néophytes voient en cette extension une référence au film homonyme de DreamWorks précité, les joueurs de Warcraft III : The Frozen Throne savent que l’on retrouve ici une unité surréaliste d’un des scénarios de campagne.

En effet, le jeu nous proposait à un moment clef d’une partie d’utiliser une unité étrange « Le Moine Pandaren ». Apparaissait alors un Panda de grande taille buvant de la bière et combattant farouchement. Une unité d’élite extrêmement efficace, malgré son apparence quelque peu ridicule...

Si pendant longtemps les joueurs croyaient en une plaisanterie lorsqu’il était question de réellement adapter cette race sur le MMORPG, désormais, c’est chose faite ! Que l’on soit –ou non- un fervent défenseur de cette race en voie de disparition, vous pouvez maintenant l’incarner.

Mist of Pandaria nous propose donc d’étendre notre niveau maximal de 85 à 90 et de pouvoir incarner cette étrange créature. Assortie à cette nouveauté suit également la création de la classe « Moine » que la plupart des races pourront incarner.

La classe moine peut donc être apprise par la plupart des races jouables : toutes celles de l’Alliance et de la Horde à l’exception des Worgens et des Gobelins. Quant au Pandaren, c’est à vous de choisir à quelle faction il appartient non plus à la création mais, au cours de vos quêtes.

Naturellement, Mist of Pandaria propose également d’autres améliorations du jeu comme l’intégration des combats de mascottes qui permettent de faire combattre des animaux de compagnie dans des arènes. Un système de défi permet également aux joueurs de s’affronter lors de challenges de donjons. Ils peuvent donc remporter des médailles et s’exhiber avec leurs nouveaux hauts-faits.

Enfin, donjons et raids sont également mis à l’honneur avec de nouvelles instances.

Cette extension prolonge donc une nouvelle fois la durée de vie de ce MMORPG de plus en plus concurrencé. A noter la sortie prochaine de la nouvelle extension (déjà) : Warlords of Draenor qui semble être cette fois-ci la dernière.

MoP serait donc l’avant-dernière extension de ce célèbre jeu en ligne et mérite le coup d’œil.

Attention, le lien de téléchargement renvoie vers le Battle.net.

Les Plus

  • Limite de niveaux repoussée
  • Nouvelle race
  • Nouvelle classe
  • Arrivée d’un mini-jeu

Les Moins

  • Pas de réelle évolution de Game-Play

Free alternatives to World of Warcraft: Mists of Pandaria

Avis d'utilisateur sur le World of Warcraft: Mists of Pandaria